Actualités

Crise de l’énergie : ce que Coretec met en place pour vous

Coretec Energy

24/11/2021 Stratégie d'achats

Plus personne ne peut l’ignorer, les prix de l’énergie ont atteint de sommets. 

La hausse des cours ininterrompue que nous avons connue cette année a bouleversé les stratégies mises en place pour les entreprises qui devaient fixer des positions pour le futur.

Dans ce contexte particulier, il nous semble important de faire le point sur la situation et sur les pistes permettant de limiter les effets de la crise.

Notre mission ?

Améliorer la compétitivité de nos clients professionnels en optimisant leurs coûts énergétiques:

  • Nous ne spéculons pas avec les budgets énergie des entreprises
  • Notre rôle est de définir une stratégie de sourcing avec nos clients en fonction de leur profil de consommation et de leur sensibilité aux risques, et en suite de mettre en œuvre rigoureusement cette stratégie

Qu’est-il en train de se passer sur les marchés ?

Théorie du Cygne noir

« …théorie selon laquelle on appelle cygne noir un certain événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler (appelé « événement rare » en théorie des probabilités) et qui, s’il se réalise, a des conséquences d’une portée considérable et exceptionnelle…. » (Nassim Nicholas Taleb (2010). The black Swan : The Impact of the Highly Improbable)

Après une longue période de prix relativement bas, nous avons connu ces 12 derniers mois une situation de marché inédite, faite des facteurs dont la combinaison est tellement improbable qu’elle n’est pas prise en compte par nos modèles statistiques.

Par ailleurs, devant l’ampleur du risque, la plupart des fournisseurs ont considérablement restreint leur offre: pas de début de fourniture à plus de 12 mois, pas de prix fixe, voire temporairement pas d’offre du tout.

Le marché du Gaz

Nous subissons les effets combinés de différents facteurs :

  • La forte demande liée à la reprise « post-Covid »
  • Une grande insécurité d’approvisionnement due à un contexte géopolitique compliqué (Russie)
  • Un niveau de réserve bas, qui n’a pas pu être reconstitué suite à un été relativement frais
  • Une intense spéculation

Perspectives :

Les indicateurs ne nous laissent pas espérer une amélioration à court terme.  Le marché anticipe cependant des prix plus bas pour 23 et 24.

Le marché de l’électricité

Nous subissons les effets combinés de :

  • Prix du gaz très élevé
  • Prix du charbon très élevé
  • Incertitude quant à l’approvisionnement nucléaire
  • Explosion du prix des quotas d’émission CO2

Perspectives :

Comme pour le gaz, le niveau de prix devrait rester élevé dans les prochaines semaines.  Un retour à des prix plus « normaux » est également anticipé pour les années de fourniture 23 et 24.

Évolution du prix du gaz sur les dernières années (en €/MWh)

Évolution du prix du gaz sur les 12 derniers mois (en €/MWh)

Impact budgétaire 2022 :

Il faut s’attendre à des prix spot supérieurs à 50€/MWh en début d’année.

Le prix de la commodité représente cependant environ 76% du montant total de la facture.

Évolution du prix de l’électricité sur les dernières années

€/MWh

Évolution du prix de l’électricité sur les 12 derniers mois

€/MWh

Impact budgétaire 2022 :

Il faut s’attendre à des prix spot supérieurs à 100€/MWh en début d’année.

Le prix de la commodité ne représente cependant qu’environ 37% du montant total de la facture.

Quelle stratégie proposons-nous?

  • Nous sommes convaincus que le marché ne pourra pas rester durablement à ces niveaux
  • Les marges de sécurité prises par les fournisseurs pour la fixation des prix sont prohibitives

Pour les clients éligibles au contrat clic

  • Nous recommandons de rester en spot pour le Q1 22
  • Rendez-vous en mars pour définir un plan d’actions selon les circonstances du marché

Pour les clients non éligibles au contrat clic

  • Pour le gaz, la stratégie est inchangée: nous recommandons un contrat variable de type TTF 101 en moyenne moins cher que le prix fixe de la même période.
  • Pour l’électricité, nous recommandons un contrat flex d’un an, à suivre par un contrat fixe pour 23, 24 et 25 dès que le marché le permettra.

Contactez votre gestionnaire pour plus d’informations.